Critique – «La Théorie du Drap Contour» par Valérie Chevalier

(Avertissement : propos grossophobes et restrictifs, propos qui peuvent toucher le trouble alimentaire)

Catégorie : Romans québécois et canadiens

Résumé :

Bien malgré elle, Florence est une amoureuse en série. Romantique et fleur bleue, elle croyait dur comme fer que son premier amour durerait toujours. Mais la vie s’est vite chargée de lui prouver que la réalité n’est pas comme dans les films, et que son destin serait différent de celui des membres de sa famille, dont les couples perdurent, pour le meilleur et pour le pire.
Au fil de ses rencontres, Florence échafaude une théorie sur l’amour. Même si elle continue d’y croire, elle se bute au mur des ruptures, et se laisse doucement aller au cynisme et à la désillusion. Mais le soleil n’est jamais très loin, et lorsqu’on lâche prise, le courant finit bien par nous mener quelque part…
Une série de sketchs tragi-comiques pour rêver à l’amour ou se remettre de ses peines. Ne vous en faites pas, ceci est un livre, et les histoires, ça finit souvent bien.

Ce que les lecteurs en pensent :

Ce livre est doux et simple, il se lit facilement et rapidement. Il a aussi été décrit comme étant peu réaliste et peu approfondi. Il est recommandé pour ceux qui désirent lire quelque chose simple et douillet. Fortement recommandé aux personnes qui vivent avec le corps lourd à la suite d’une rupture amoureuse.

Nous lui accordons la note de 6.5/10.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s