Confinement et TCA : des p’tits trucs pour passer au travers

Vivre avec un trouble du comportement alimentaire (TCA) au quotidien est déjà un défi énorme en soi. Imaginons maintenant le vivre seul chez soi, dans le contexte anxiogène que génère le Covid-19. Et si on se donnait quelques trucs, pour passer au travers tout ça?

 

Perdre nos repères

C’est un raz-de-marée de changements que nous amène ce satané virus. Notre routine se voit bouleversée à un niveau que nous n’aurions pu imaginer. L’anxiété monte et on ressent inévitablement une perte de contrôle sur tout. En fait, nous ne faisons pas que ressentir, nous n’avons carrément plus de contrôle sur beaucoup d’aspects de notre vie. Perte d’emploi, impossibilité de voir nos proches, nos loisirs préférés annulés, fermeture des centres d’entrainement, indisponibilité d’aliments en épicerie, etc. Alors, c’est correct de ne pas feeler !

 

Tête à tête avec notre trouble alimentaire

Et cette escalade de stress, ce temps interminable avec soi-même et ses pensées, ces microdécisions qui deviennent des choix impossibles, cette impression de chaos et de perdre complètement le contrôle peuvent affecter directement notre trouble alimentaire. Il peut prendre soudainement toute la place. Alors, regardons des façons de s’aider, plutôt que de se taper sur les doigts.

 

Adopter la bienveillance envers soi

Être indulgent envers soi-même dans un tel contexte est prioritaire. Si nous sommes en cours de rétablissement, il se peut que des comportements autrefois disparus refassent surface. N’oublions pas que le rétablissement est un processus en dents de scie. Quand on rencontre des défis dans sa vie personnelle, il se peut que l’on recule d’un pas, pour mieux avancer plus tard de deux. Et là, il ne s’agit pas que d’un banal obstacle, c’est la planète entière qui se trouve sur pause. Alors, on se donne le droit d’être imparfait.

 

Se créer une routine de repas et collations

Le confinement mène à une perte de notre routine quotidienne. Et ça, c’est très déstabilisant! Alors pour se donner un coup de pouce, on retrouve une certaine routine, notamment au niveau des repas. Les 3 repas par jours et les 2 à 3 collations s’appliquent toujours. S’il le faut, on se fait un horaire de repas et collations, pour ne pas oublier l’essentiel : fournir de l’énergie à notre corps!

Manger sans regarder les nouvelles

Oui, il est important de se tenir informé. Mais regarder les nouvelles peut générer un certain stress. Alors, au moment des repas, pourquoi ne pas mettre tout cela sur pause? On prend le temps de manger dans le calme et la pleine conscience. Ou pourquoi pas par visioconférence avec une personne chère à nos yeux? La présence d’autrui peut aider à associer les repas à des moments agréables.

Trouver du positif

Bien que tout peut nous sembler sombre par les temps qui courent, il y a toujours des aspects positifs à retenir des obstacles qu’on rencontre. Par exemple ça peut être un bon moment pour travailler sa flexibilité. Si je vais à l’épicerie et que mon pain habituel n’est plus disponible, en essayer un nouveau permet une exposition à un nouvel aliment. Ne plus pouvoir aller au gym, c’est une façon de s’exposer à une pratique d’activité physique plus légère. Sans compter que voilà une belle occasion d’enfin prendre du temps pour soi!

Aller chercher l’aide nécessaire

Et malgré toutes ces belles astuces, ça peut demeurer très difficile d’être isolé et de vivre un trouble alimentaire. On n’hésite pas à en parler à quelqu’un de confiance, mais aussi à utiliser les ressources disponibles. La ligne d’écoute téléphonique de la Maison L’Éclaircie est là pour vous.

Mélanie Pronovost, nutritionniste à la Maison L’Éclaircie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s