Bien manger, au-delà des aliments

Si certains cherchent à tout prix quelle proportion de nutriments leur permettra d’obtenir la santé absolue, il faut savoir qu’une saine alimentation va bien au-delà des aliments. C’est d’ailleurs le thème du mois de la nutrition 2020. À trop chercher quels sont les super-aliments ou bien à en diaboliser certains, on perd l’essence d’une alimentation équilibrée.

 

Voici  5 conseils pour bien manger… sans parler directement d’aliments.

 

  1. Écouter cette machine extraordinaire

Si je vous disais qu’il existe une machine super efficace, qui permet de savoir exactement quelle quantité manger selon nos besoins. Plus efficace que cette montre qui fait des calculs. Plus efficace que le coach qui fait un plan. Et pas que je veuille la vanter démesurément, mais elle est gratuite et accessible à tous. Elle s’appelle le corps humain et elle transmet ce que l’on nomme les signaux de faim et de satiété. Écouter notre corps, c’est la meilleure façon de répondre à nos besoins.

 

Le hic, c’est que cette machine a parfois été décalibrée par un contrôle externe comme un régime ou un jeûne. Alors, on doit réapprendre à l’écouter, en réintégrant des apports réguliers à son alimentation.

 

  1. Satisfaire nos papilles gustatives

L’aspect psychologique de manger ne doit pas être négligé. Trouver ça bon n’est pas un luxe, c’est un besoin! Et si on n’y répond pas à tous les jours, quel est le risque? Frustration, insatisfaction ou même excès. Qui a déjà eu l’impression de grignoter continuellement, sans jamais réellement être satisfait, parce que notre envie n’est simplement jamais répondue? Alors, on dit oui aux saveurs et textures, non aux repas plates et fades! On dit oui à écouter nos envies, même si l’aliment n’a pas des valeurs nutritives parfaites!

 

  1. Partager avec nos personnes préférées

Manger répond aussi à un besoin social. Alors, acceptons cette invitation à manger au resto avec une amie. Ce moment de partage avec cette personne chère contribue définitivement à une bonne santé mentale. Et cette invitation à cuisiner et partager le souper chez matante Paulette, définitivement une autre façon de célébrer ce qu’il y a de plus beau autour de la nourriture. On s’entend que bien au-delà des aliments, ils ont ce pouvoir magique de rassembler.

 

  1. Prendre le temps

Qu’en est-ce la dernière fois que vous vous êtes arrêtés pour déguster un repas? Assis à la table, une bouchée à la fois, en prenant le temps de mastiquer et de savourer avec tous vos sens? Pourtant, voilà un conseil judicieux pour favoriser la santé. Eh oui, cela permet de mieux ressentir nos signaux, avoir une réelle satisfaction à la fin du repas et en bonus, de profiter des délicieuses saveurs de notre mets.

 

  1. Faire la paix avec les aliments

Au-delà des aliments, la relation qu’on entretient avec eux est d’une importance fondamentale. On a beau choisir les aliments qu’on perçoit comme les meilleurs au monde, s’ils sont mangés dans le contrôle et la rigidité, les conséquences sur notre santé peuvent sournoisement apparaître. On peut se mettre à ressentir une anxiété ou une culpabilité à consommer certains aliments, développer une relation malsaine avec la nourriture et ainsi nuire à notre santé biopsychosociale. Alors, on se donne la permission inconditionnelle de manger tous les aliments!

 

Mélanie Pronovost, nutritionniste

 

Références :

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s