Déboulonner les mythes en nutrition : guide 101

Sans sucre, extra kale, full détox… Les recommandations nutritionnelles sur le web abondent et il peut devenir un vrai casse-tête de discerner le vrai du faux. Or, quelques questionnements s’imposent quand on a envie d’adopter une nouvelle recommandation.

  1. Est-ce qu’on propose une solution miracle?

Est-ce que je me fais promettre des résultats rapides, durables et sans effort? Si oui, c’est louche! À ce jour, il n’existe aucune méthode efficace à long terme pour perdre du poids. Les options proposées sont temporaires, nous entrainent dans un yoyo et nuisent finalement à notre santé. Sur le net, on retrouvera aussi mille et un conseils pour soigner tous les maux… Bien que la nutrition puisse aider à prévenir et gérer certaines maladies, elle ne guérit pas tout.

Mythe : La diète « soupe aux choux » fait perdre du poids rapidement.

Réalité : Une perte de poids rapide? Oui, on parle ici simplement d’une perte d’eau… et peut-être un brin de masse musculaire. La question demeure : mangerai-je de cette façon toute ma vie? Si non, fort est à parier que nous reprendrons nos anciennes habitudes… Et rarement sans y laisser des traces : sentiment d’échec, baisse de l’estime de soi et relation affectée avec la nourriture et notre corps.

  1. Est-ce qu’on pointe du doigt un coupable?

Je me fais prescrire d’éliminer un aliment? Voilà qui devrait rapidement sonner l’alarme. Diminuer la fréquence est une chose, mais de carrément supprimer un ingrédient, un aliment ou un groupe a de quoi nuire. S’il s’agit d’un aliment aimé, l’envie pour celui-ci augmentera de plus en plus, créant de la frustration et nous mettant ainsi à risque d’excès. Si on élimine un groupe entier, ce sont les risques de carences que nous encourrons. Et finalement, où est le plaisir et la flexibilité dans tout ça?

Mythe : Il faut couper le pain, ça fait grossir.

Réalité : En fait, aucun aliment en soit ne fait prendre du poids. C’est le total d’énergie ingéré dans notre journée qui a un impact. Donc si on écoute nos signaux corporels, on répondra à nos besoins, même si on mange du pain!

  1. Un aliment est-il mis sur un piédestal?

Aucun aliment n’est magique, nous fait maigrir ou protège contre tous les cancers. Certains ont des valeurs nutritives intéressantes et gagnent à faire partie de notre alimentation. Tout de même, se nourrir uniquement de légumes et fruits ne nous rend pas plus en santé. Au contraire, on risque de manquer de certains nutriments essentiels.

Mythe : Le chou kale est un superaliment. Il faut en manger le plus possible!

Réalité : Les gens en santé mangent varié, ils ne mangent certainement pas que du chou kale. Le fait d’utiliser le terme « superaliment » le rend presque magique… Malheureusement, à lui seul, il a très peu de pouvoir. La variété se verra beaucoup plus « super » pour notre bien-être physique et mental!

  1. Est-ce qu’on va à l’encontre des messages envoyés par notre corps?

Notre corps est une machine merveilleuse qui nous envoie des messages quand on a besoin d’énergie et qui nous informe quand nous en avons assez. Quand on l’écoute, on répond à nos besoins. Si une recommandation nous dicte de cesser l’écoute de notre corps et de suivre des règles externes, peut-être faisons-nous face à une fausse information.

Mythe : Il ne faut pas manger le soir, ça fait grossir!

Réalité : Qu’on mange le matin ou le soir, cela ne fait pas de différence. L’important, c’est de manger quand on a faim. Et si notre ventre gargouille en soirée, c’est signe que nous avons besoin d’énergie. N’oublions pas non plus que notre corps n’arrête pas de fonctionner dès 20h00… il travaille très fort toute la nuit pour répondre à nos fonctions vitales.

  1. Est-ce que l’industrie ou mon coach en tire profit?

Vend-on un livre, un programme ou un produit? Dès que l’argent entre en jeu, on se doit d’être méfiant. Des produits qui coûtent la peau des fesses ou un concentré de jus de goyave qui demande d’économiser une semaine de salaire a de quoi de louche.

Mythe : Une cure au jus aide l’organisme à se purifier.

Réalité : Les jus de cette fameuse cure sont fournis par qui? Une entreprise privée? Et à quel prix? S’il faut vendre son rein pour se payer une cure, voilà qui n’aidera en rien à se détoxifier! Sans compter qu’on croit à tort avoir besoin d’aider notre corps à se purifier, alors qu’il est très bien équipé pour le faire.

  1. L’information provient-elle d’une source fiable?

Le site web consulté est-il fiable? Ou s’agit-il plutôt d’un site populaire qui relate des tendances actuelles de tous genres? L’auteur de l’article est-il un spécialiste dans ce qu’il avance? A-t-il indiqué ses sources? Est-ce que l’article est basé sur une seule étude réalisée sur des rats ou plutôt sur une revue entière de la littérature?

Mythe : Cette vedette a coupé tous les aliments commençant par la lettre T et vous ne devinerez jamais ce qu’il est arrivé.

Réalité : Un site à potins n’est pas une référence fiable en nutrition. Un cas isolé d’une vedette ne constitue pas non plus un échantillon suffisant pour affirmer qu’une recommandation fonctionne et est sans danger.

En développant un esprit critique face aux informations en nutrition, on évite de nuire à notre santé physique et mentale. Bon déboulonnage!

Mélanie Pronovost, nutritionniste

Sources :

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s