Dire OUI à cette invitation à manger une crème molle!

 

Alors que les rayons du soleil se font de plus en plus chauds et qu’on laisse nos orteils redécouvrir le monde, les crèmeries font leur grande ouverture. Et si pour plusieurs, c’est le sourire aux lèvres qu’on ira se délecter de notre cornet préféré, l’angoisse peut  aussi en saisir quelques-uns à l’idée de manger ce délice glacé…

Tout ou rien

En mode diète, on boude rapidement la crème glacée. On la classe dans non permis. Pourtant, en s’interdisant un aliment, on augmente l’envie pour celui-ci. Et cette envie grandit de plus en plus, jusqu’à ce qu’on tombe dans le « ah ben, tant pis! » On se dit que demain on recommencera à bien manger, alors autant en profiter aujourd’hui. On engloutit notre crème glacée, sans réel plaisir, avec la culpabilité dans le tapis.

Version légère

Dans certains cas, on se permet la version allégée, celle qui ne nous apporte que la moitié du plaisir prévu… et on finit par manger le pot au complet, sans jamais être complètement satisfait. Au final, pourquoi ne pas choisir notre option préférée et réellement la savourer?

Dire oui aux aliments aimés

En enlevant l’interdit, une peur de consommer démesurément l’aliment se manifeste. Pourtant, est-ce qu’on aurait vraiment envie de manger de la crème glacée matin, midi et soir? Rapidement, on s’en lasserait et elle deviendrait comme n’importe quel autre aliment. Savoir qu’on peut en manger quand on veut l’enlève de son piédestal et la rend banale. Ajoutons à cela que si on savoure pleinement, un seul cornet nous satisfait et l’envie diminue automatiquement.

 

Souvenirs d’enfance

Gamins, on suppliait nos parents ne nous amener à la crèmerie du coin. Et quand enfin ils disaient oui, on avait le sourire étampé jusqu’aux oreilles. On se rappelle de ces soirées chaudes d’été, à gambader jusqu’au maître glacier. À ne pas savoir quoi choisir, parce que tout a l’air trop bon! Et c’est avec nos petites mains collantes, qu’on repartait bien satisfait!

 

Des moments à chérir avec nos proches

Et pourquoi ne pas s’offrir ce petit plaisir aujourd’hui? À peine l’invitation reçue, c’est un refus instantané. « Non merci, je fais attention à ma santé ». Pourtant, passer un moment de qualité avec un proche fait tellement de bien à notre santé mentale. Et si on disait oui… pour discuter de tout et de rien, par un beau soir d’été. Pour se rassembler, autour d’une tradition qui ne se perd pas!

 

Savourer

Allez, on s’offre une bonne dose de bonheur glacé! Quand il fait 35ºC, rien n’est plus satisfaisant qu’une bonne « crème molle ». On prend le temps de s’assoir et de savourer. D’abord, on se laisse envahir par cette sensation glaciale et si rafraîchissante. Puis, on laisse fondre en bouche, appréciant ce changement de phase et de texture si unique. Enfin, on se délecte de ce goût sucré et de la saveur qu’on a si bien choisie. On se concentre sur le moment présent, pour goûter pleinement!

La crème glacée, ça fait du bien à l’âme, ça crée des rituels et ça satisfait nos papilles!

Mélanie Pronovost, nutritionniste

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s