À toi qui critiques ton poids et ton apparence

Des commentaires sur le poids, j’en entends fréquemment. « Regarde-moi la bedaine, il faut je surveille ce que je mange, sinon, je vais engraisser… », « Faut-tu être lâche pour être grosse comme moi ? », « Je ne peux pas mettre de maillot, si quelqu’un voyait mes grosses cuisses pleines de cellulite…». Ce n’est pas la première personne ni la dernière que je vois se dénigrer, se comparer, parler de son poids comme ça. Pis à chaque fois, ça me choque autant. Les commentaires par rapport au poids, c’est non. Qu’il soit fait par rapport aux autres ou envers soi-même, qu’il souligne une perte de poids ou non, leur impact est beaucoup plus grand qu’on pourrait le croire.

L’insatisfaction par rapport au poids et à l’image corporelle est partout. Sais-tu que « 56 % des femmes ayant un poids santé selon leur indice de masse corporelle veulent perdre du poids » ? C’est renversant de voir qu’autant de gens cherchent à maigrir pour correspondre à un idéal de beauté ou pour avoir davantage confiance en eux. On subit tous une pression sociale pour correspondre aux idéaux véhiculés dans les médias, mais au final, c’est toi qui as le dernier mot sur la façon de percevoir ton corps.

Des mots lourds de conséquences

Les commentaires négatifs envers soi-même laissent des traces. Plus on se dénigre, plus on se compare, on contribue à développer une image corporelle négative. Avec le temps, la perception qu’on a de son corps se déforme, provoquée par les commentaires que l’on fait sur son poids. Ces distorsions amènent de la honte, des émotions négatives face à son corps et nuisent à l’estime de soi. Les conséquences sont partout : on s’empêche de faire certaines activités physiques, gêné par son poids ; on ne va plus à la piscine, par peur d’être jugé par les autres si on se met en maillot de bain ; on s’isole et on s’empêche de faire des activités sociales parce qu’on ne se sent pas à la hauteur. Pour contrôler son poids et son image corporelle, on fait parfois appel à des régimes ou d’autres produits de santé et moyen amaigrissant. De tels comportements peuvent entrainer le développement d’une relation malsaine avec la nourriture et son corps. Pour certains, ça sera même le début d’un trouble alimentaire.

Ton poids ne définit pas la personne que tu es !

Si, toi aussi, ton discours envers toi-même est négatif, sache que tu es bien plus qu’un chiffre sur la balance ou qu’une taille de pantalon. Ton poids ne définit pas la personne que tu es!

23619059_10155380899928375_1873948312_n
Crédit photo: Caroline Cloutier

Pense à quelqu’un autour de toi que tu apprécies… Qu’est-ce que tu aimes chez cette personne ? Sa gentillesse ? Son audace ? Sa générosité ? Son écoute ? Sa présence ? La plupart du temps, on estime nos proches pour ce qu’ils sont, pour ce qu’ils font. Choisis-tu tes amis pour leur apparence ? Si on les aime pour une multitude de raisons qui n’ont rien à voir avec leur poids, pourquoi juges-tu tant tes formes, ton ventre ou bien tes bras ? Ne mérites-tu pas, toi aussi, d’apprécier ce que ton corps te permet de faire, d’être et d’accomplir comme personne plutôt que de le juger constamment ? C’est normal de ne pas aimer certaines parties de son corps, mais plutôt que d’axer nos pensées sur ce qui nous dérange, parlons-en positivement ! Si chaque commentaire négatif sur notre poids et notre image corporelle a un impact sur notre humeur et notre estime de soi, les commentaires positifs peuvent en faire autant.

Du 13 au 17 novembre, c’est la semaine Le poids ? Sans commentaire ! Une initiative d’ÉquiLibre qui vise à sensibiliser les gens à l’impact des commentaires sur le poids, omniprésents dans notre société. Mettons de côté nos différences, acceptons notre diversité et voyons ce que notre corps nous permet d’accomplir. Notre corps, parlons-en autrement ! Télécharge cet outil spécialement conçu pour l’occasion.

SLPSC2017_PARTENAIRES_Fb_851x315px

Caroline Cloutier, nutritionniste

Vous pouvez suivre Caroline sur son blogue! 

Statistique : Sondage Ipsos-Reid pour le compte des Producteurs laitiers du Canada. Managing a Healthy Weight: Canadian Women Speak Out – Largest Study of Women’s Attitudes on Managing their Weight, press release, February 11, 2008.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s