Le point sur les résolutions de la nouvelle année

 

Qui dit nouvel an, dit résolutions! En effet, l’arrivée d’une nouvelle année est souvent vue comme un moment propice pour faire une rétrospection des aspects de notre vie qu’on juge négligés et qu’on veut améliorer. Selon le dictionnaire Larousse, le mot résolution signifie « acte par lequel, après réflexion, on décide volontairement d’accomplir quelque chose »1. Que ce soit arrêter de fumer, bouger plus, prendre plus de temps pour soi ou se fixer un objectif précis au travail, plusieurs moyens peuvent être utilisés afin d’améliorer différents aspects de notre vie. Alors que certaines de ces résolutions pourront être tenues à long terme, d’autres seront abandonnées avant même que le mois de janvier ne se termine et amèneront avec elles leur lot de culpabilité.

2017

Prenons la perte de poids, qui se trouve parmi les résolutions les plus populaires. Malgré une bonne volonté, ce type de résolution peut devenir difficile à maintenir dans le temps. Mais pourquoi? Les attentes sont parfois élevées, et les méthodes choisies pour y arriver sont souvent drastiques. Couramment, les gens qui désirent perdre du poids vont recourir à des diètes amaigrissantes ou à toute autre forme de restriction pour contrôler leur alimentation. Celles-ci imposent des règles et laissent rarement place à la souplesse. Cette façon de faire peut être frustrante, et l’envie de briser ces règles peut devenir très présente, ce qui mène bien souvent à des pertes de contrôle. En effet, la privation de certains aliments engendre une véritable obsession envers ceux-ci et peut mener à une surconsommation, se traduisant par une reprise du poids perdu jusque-là2. Cette résolution de perdre du poids n’est pas toujours nécessaire et, bien souvent, on se l’impose, car notre société prône la minceur.

Mettons de côté cet objectif et regardons plutôt des résolutions qui sont saines. Cette année, je vous propose d’être moins rigide dans l’élaboration de vos résolutions en adoptant des comportements alimentaires agréables et qui vous permettent de retrouver une relation plus saine avec l’alimentation. Ce n’est pas une façon magique de perdre du poids, mais plutôt une manière de retrouver son poids naturel, soit le poids auquel le corps fonctionne bien et qu’on réussit à maintenir sans difficulté. Les points suivants sont des suggestions de comportements alimentaires à adopter; des façons d’apprécier les aliments en étant davantage à l’écoute de son corps et de ses goûts.

Être à l’écoute de ses signaux de faim et de satiété :

Lorsque le corps a besoin d’énergie, il envoie des signaux de faim (ventre qui gargouille, baisse d’énergie, maux de tête, etc.). Au fur et à mesure que la nourriture est ingérée, le ventre se remplit, le goût envers les aliments diminue et un regain d’énergie se fait sentir; ce sont les signaux de satiété. Il faut donc être attentif à ces messages que le corps nous envoie, car il sait ce dont il a besoin pour bien fonctionner. Il faut aussi se questionner sur le niveau d’intensité de ces signaux, car il est préférable de manger lorsque le niveau de faim est modéré et d’arrêter lorsqu’on se sent juste assez rassasié. En effet, on peut être porté à manger plus que notre faim et à manger rapidement sans apprécier le goût des aliments en étant affamé et, à l’opposé, se sentir trop plein. Il peut aussi nous arriver de manger sans avoir faim. Ce n’est pas grave, et il ne faut pas se culpabiliser, mais plutôt se questionner sur les véritables raisons qui nous poussent à manger en l’absence de faim ou au-delà de notre satiété.

Prendre le temps de manger :

Il y a un délai d’environ 20 minutes3 avant que le signal de satiété se rende au cerveau. Pour être en mesure de respecter ce message de rassasiement, il est donc préférable de manger lentement. Pour ce faire, déposez votre fourchette entre les bouchées, mastiquez bien les aliments, prenez des gorgées d’eau entre les bouchées, etc. Manger lentement permet également de savourer davantage les aliments.

Avoir du plaisir en mangeant avec tous vos sens :

Manger implique plusieurs sens; pas seulement celui du goût. En effet, on peut manger avec les yeux, mais aussi avec les oreilles, le nez et les mains. Quoi de plus agréable que d’entendre le craquement des croustilles, de sentir un gâteau au chocolat fraîchement sorti du four ou la sensation moelleuse d’une guimauve. De plus, appréciez le contenu de votre assiette en choisissant des aliments que vous avez le goût de manger, en utilisant de la belle vaisselle, en mangeant dans un environnement agréable et en évitant toute distraction (télévision, cellulaire, etc.) si celles-ci vous empêchent d’avoir pleinement conscience du moment où vous mangez.

Pour plus d’informations, je vous invite à visiter le blogue de Karine Gravel, docteure en nutrition qui s’intéresse notamment aux plaisirs alimentaires et aux préoccupations à l’égard du poids corporel4.

Marilie Gauthier, nutritionniste

 

1.Résolution. (s.d). Dans Dictionnaire Larousse en ligne. Repéré à                   http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/r%C3%A9solution/68651

  1. Ouwens, M. A., van, S. T., & van,. S. C. P. F. (Janvier, 2003). Tendency toward overeating and restraint as predictors of food consumption. Appetite, 40, 3, 291-298.
  2. Tremblay-Lebeau, A. (Juillet, 2012). Être à l’écoute des signaux de notre corps. Repéré à http://www.anebquebec.com/blogue/2012/07/17/etre-a-lecoute-des-signaux-de-notre-corps/
  3. http://www.karinegravel.com/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s