Confession d’une ex-accro de la minceur à tout prix…

Papillon passe-partout

Aujourd’hui, une personne de mon entourage s’est déclarée grosse, alors que je n’ai pas vue une onze de gras sur elle. Cela m’a ramené en plein visage le trop long moment de ma vie où j’ai eu de graves troubles alimentaires.

En lui posant la question m’informant des raisons de son choix d’être végétarienne, j’ai eu la réponse très franche et banalisée, il faut le dire, que c’était bien évidemment pour perdre du poids.

Comment se fait-il que les commentaires qu’une personne porte vis-à-vis son apparence physique et son poids me perturbent autant? Comment peut-on croire que parce qu’on ne mange pas de viande, on ne va pas grossir… Je veux dire… Plein de gens ne grossissent pas et mangent quand même de la viande? Je ne veux pas ici faire le procès de ceux qui font le choix d’être végétariens, mais cette restriction de manger de la viande devrait, à mon avis, être une question de valeurs morales profondes. Qu’en est-il quand il devient un moyen de s’assurer une apparence corporelle répondant aux critères de beauté actuels? Est-ce que la popularité grandissante du végétarisme, ou de toute autre manière particulière de s’alimenter, provient du fait qu’on n’engraisserait pas en y adhérant? Si oui, j’ai peur. J’ai peur de la société dans laquelle on vit. J’ai peur de me réveiller un matin et que tout le monde ait perdu de vue la vraie raison qui fait qu’on existe.

Comment peut-on accorder tant d’importance à l’apparence physique? Toutes les images, photos et activités de nos centaines d’«amis» Facebook sont devenues, selon moi, trop présentes dans la vie de tous et chacun, trop facilement accessibles. J’ai cette impression envahissante qu’à cause de cela, on oublie de vivre sa propre vie. On passe notre temps à être tenté de se comparer aux autres, parce qu’on doit être performant! Est-ce une illusion ou de plus en plus de gens semblent vouloir à tout prix être mince, voir maigre, au point d’en faire une obsession? Il y a des préoccupations beaucoup plus importantes que ça dans la vie… non?

Une partie de la réponse à toutes ces questions réside probablement dans le fait que j’ai vécu de trop nombreuses années avec cette obsession. Maintenant, je me rends bien compte de toute cette énergie perdue inutilement, et cela me pousse à vouloir parler de mon expérience dans l’espoir que ça conscientise certaines personnes. Je ne me prends pas du tout pour une sauveuse, mais si certaines personnes sont épuisées de vivre avec cette peur envahissante d’engraisser, sachez qu’on peut vivre mieux, vivre avec l’esprit libre de manger, parler et profiter des choses dont on a vraiment envie sans crainte, ni regret. Je me suis privée et rendue malade à un tel point que j’ai dû remettre en question tout ce que je faisais auparavant par automatisme afin de savoir ce que j’aimais réellement. Toutes ces pensées négatives et destructrices qui contrôlaient mes décisions et mon bien-être ont fini par me rendre plus forte en parvenant à les faire taire…

Je me bats depuis presque un an déjà afin de ne plus adhérer à des valeurs prônant l’apparence corporelle à tout prix pour une raison bien simple, ma santé physique, mais surtout psychologique.

Maintenant, je sais que, même quand je pesais quelques livres de moins, je n’étais pas mieux dans ma peau et ça n’aurait jamais été suffisant, puisqu’il n’y avait aucune acceptation de soi en bout de ligne. Selon moi, la vraie beauté réside dans sa capacité à s’aimer soi-même en acceptant ses défauts… Ceux qui rendent chaque personne unique.

Marjorie L.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s