Je me suis exposée aux filtres et au montage photo pendant une journée

J’ai remarqué durant les derniers mois à quel point les filtres disponibles sur les réseaux sociaux ont changé depuis leur arrivée. Cela m’a donné envie d’explorer un peu plus la situation en les utilisant de façon régulière pendant une journée.

J’ai alors fait deux expériences : l’utilisation de filtres Instagram et l’utilisation de Facetune, une application de montage photo. Voici mon opinion sur le sujet.

Filtres Instagram

De nombreux filtres sont disponibles sur plusieurs plateformes en ligne. Nous les observons plus couramment sur Instagram, Snapchat et TikTok. Une variété de contexte s’y retrouvent ; des arrière-plans créatifs, des filtres de luminosité afin d’établir une ambiance, des effets sur la voix et des filtres s’appliquant sur le visage. Plusieurs de ces derniers présentent un motif innocent. Par exemple, décorer le visage par des dessins ou des petits collants, déformer le visage par des formes humoristiques, ajouter des accessoires comme des lunettes ou des chapeaux, etc. Cependant, le motif d’utilisation devient plus tordu pour quelques filtres, soit le but de modifier le visage afin qu’il réponde aux standards de beauté.

Mon expérience

J’ai essayé plusieurs filtres dans divers environnements et luminosité. Certains sont créés de façon assez professionnelle, alors que d’autres paraissent comme étant amateurs. Après réflexion, deux problèmes majeurs me viennent en tête. J’ai remarqué que plusieurs filtres à but humoristique ou créatif modifiaient la forme de visage également. Donc si quelqu’un désirait par exemple utiliser un filtre avec des oreilles de lapin, le filtre pourrait également inclure des lèvres grossies, du maquillage, des dents blanchies et un visage plus définit, et ce sans que l’utilisateur ne l’ait voulu. Ensuite, certains filtres sont effectués avec grand talent et, dans le bon éclairage, passent inaperçus. Il devient donc de plus en plus difficile de distinguer la réalité du montage, jusqu’à ne pas savoir si une photo porte un filtre.

Mon opinion

Ce n’est pas pour rien que depuis les dernières années, les chirurgiens plastiques et professionnels de la santé ont dû inventer un terme à ces conséquences sur la perception de soi : Snapchat dysmorphia ou la dysmorphie Snapchat1. L’usage fréquent de ses filtres brisent notre perception de la réalité et de l’humanité. Les pores, les rides, les boutons et l’asymétrie du visage sont de plus en plus vu comme anormaux alors que ce sont les filtres qui sont inhumains. Utiliser des filtres sur ses photos est amusant, mais peut devenir rapidement nocif. C’est pourquoi il est important de demeurer attentif à ses propres signaux d’inconfort face à leur utilisation.

Personnellement, je crois que l’usage de filtres au quotidien pourrait éventuellement créer des insécurités qui n’étaient pas présentes auparavant; surtout lorsqu’il est question de caractéristiques du visage à la mode.

Facetune

L’application Facetune a été créée en 20132. Elle a été l’application la plus payante en 2017 sur le App Store de Apple et la compagnie l’ayant créé recevait 10 millions de dollars annuellement en 20153. Le motif de l’application est clairement établi comme étant la modification du visage. On peut y lire dans la description de l’application du App store «Facetune vous aide à ressembler à une star d’Hollywood» et «Facetune regorge de fonctions pour améliorer et corriger les visages»4. Facetune est très facile d’usage lorsqu’on possède déjà une base en montage photo. En revanche, n’importe qui peut apprendre rapidement comment utiliser chaque outil qui y est inclut puisqu’ils ont été simplifiés énormément comparativement à d’autres outils de montage (par exemple Photoshop). On y retrouve ici la possibilité d’adoucir les textures, augmenter le contraste des détails, de modifier les tons de couleur et de retoucher complètement les formes.

Mon expérience

J’ai tenté de me modifier selon les standards actuels. Ces retouches m’ont pris autour de 45 minutes. Je me reconnaissais encore à la fin du processus, malgré tous les changements. C’est en observant la photo non retouchée que j’ai pu constater l’étendue des dégâts. Un sentiment de lourdeur s’est emparé de moi. J’ai été surprise de voir mon visage réel. Au fil des nombreuses minutes à me voir retouchée, mon visage réel m’a semblé déformé. Il m’a fallu quelque temps avant de retrouver une perception de normalité envers la photo originale. J’ai été complètement choquée de ressentir une certaine déception face à la vérité. C’est un sentiment difficile à décrire.

Mon opinion

Facetune, ou tout autre application de montage similaire, fait des merveilles pour les retouches de base en photographie. L’application est peu couteuse et permet d’ajuster adéquatement l’ambiance, la luminosité, ainsi que les détails à accentuer. En revanche, je crois que l’utilité de l’application a été disproportionnée par rapport à ce qu’elle devrait accomplir. Si en un seul usage j’ai pu en ressentir des effets négatifs, je ne peux imaginer ce que vivent les gens qui l’utilisent quotidiennement. L’application devient aussi problématique envers les utilisateurs de réseaux sociaux qui n’utilisent pas l’application eux-mêmes. Puisque Facetune est abordable et simple à utiliser, tout le monde peut retoucher ses photos en quelques minutes avant de les publier. Il devient plus difficile de remarquer si une photo a été retouchée ou non si nous n’avons pas l’œil d’un photographe professionnel. Cela rend la comparaison, déjà difficile à contrôler, plus souffrante.

En conclusion

Nous sommes bombardés quotidiennement de façon de « s’embellir » selon le moule préétablis et cela semble grandement biaiser nos références de la normalité. Il est donc pertinent de demeurer alerte à nos limites et d’apprendre à s’écouter au travers de notre consommation des réseaux sociaux et leurs nombreux pièges.

Élisabeth Nolan, intervenante sociale

Sources :

  1. https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2020/01/17/le-visage-instagram-ou-la-tyrannie-du-filtre_6026248_4497916.html
  2. https://handwiki.org/wiki/Software:Facetune, consulté le 20 juillet 2021
  3. https://techcrunch.com/2019/07/31/the-maker-of-popular-selfie-app-facetune-just-landed-135-million-at-a-unicorn-valuation/

4. https://apps.apple.com/ca/app/facetune/id606310581?l=fr, consulté le 20 juillet 2021

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s