5 | Avril – Victime des réseaux

La chanson de ce mois-ci nous provient de l’auteure-compositrice-interprète belge de 22 ans Angèle Van Laeken, dite Angèle.

En 2016, Angèle a commencé à attirer l’attention sur YouTube et Instagram, mais ce n’est qu’en octobre 2017 qu’elle a sorti son premier single (La Loi de Murphy) qui compte aujourd’hui plus de 20 millions de vues sur YouTube. Un an plus tard, elle lance son premier album intitulé Brol. L’album a été certifié disque d’or en Belgique deux semaines après sa sortie, puis certifié platine un mois et demi plus tard.

Ses chansons abordent de nombreuses émotions telles que la tristesse, la jalousie, la culpabilité et l’angoisse. Ces émotions sont notamment reflétées dans deux des chansons de son album qui abordent le thème des réseaux sociaux. En effet, dans la chanson Flou (Van Laeken, 2018, piste 12), Angèle décrit la façon dont elle s’est fait connaître via Internet et les conséquences qui y sont associées. De façon plus générale, elle présente également le côté irréaliste et léché des médias sociaux dans la chanson du mois appelée Victime des réseaux (Van Laeken, 2018, piste 7).

Tout d’abord, dans cette piste, Angèle décrit la jalousie qui est créée par les réseaux sociaux. En effet, pour plusieurs personnes, une fonction de ces plateformes est d’obtenir une certaine validation avec les mentions « j’aime ». Par contre, ce désir est souvent accompagné de frustration ou même de haine envers ceux qui reçoivent plus d’attention, puisqu’ils semblent plus aimés ou même plus heureux que soi. Ces sentiments négatifs ressentis n’empêchent tout de même pas une personne de « suivre » l’autre et de « liker » ses publications malgré tout.

Angèle expose aussi l’ironie de ressentir cette jalousie envers un autre sur le web. En effet, cette personne qui reçoit beaucoup d’attention et qui a un certain prestige montre uniquement, la plupart du temps, les moments les plus positifs de sa vie et les photos les plus jolies. Ainsi, la haine qui peut être ressentie envers l’autre n’est pas basée sur une réalité, puisque les événements difficiles et les images moins réussies restent bien souvent cachés derrière une projection idéale de soi.

Bref, autant ceux qui « aiment » que ceux qui « publient » peuvent porter un masque sur Internet, que ce soit en aimant ce qui les rend jaloux ou en publiant une fausse représentation  d’eux-mêmes.

Pourquoi faire semblant de bien l’aimer?

Car en attendant, c’est bête mais elle veut lui ressembler

Pourquoi faire semblant de bien aller?

Dominique elle ment

Sa vie n’est pas parfaite comme elle aime le montrer

En contexte de rétablissement, il peut parfois être facile de tomber dans le piège des réseaux sociaux et d’avoir l’impression que la vie des autres est meilleure que la sienne. Pourtant, il faut se rappeler que chaque personne vit des moments plus difficiles même si ce n’est pas partagé dans les médias. Une part du rétablissement et de du bien-être personnel est de s’entourer de gens qui amènent du positif chez soi, incluant les personnes qu’on suit sur Internet.

Quelles émotions les réseaux sociaux vous font-ils ressentir?

Vous pouvez m’écrire vos questions, vos commentaires, vos suggestions ou vos réflexions à cette adresse:

musiclaircie@gmail.com

N.B.: Écrire à cette adresse ne vous garanti pas une réponse rapide. Si vous avez besoin d’une aide particulière en ce qui a trait à votre santé mentale, s’il vous plaît veuillez plutôt contacter la Maison l’Éclaircie aux coordonnées suivantes:

Téléphone: 418-650-1076

Adresse courriel: info@maisoneclaircie.qc.ca

 

Écouter la chanson du mois:

YouTube: https://www.youtube.com/watch?v=aAuJeR9YAeQ

Spotify: https://open.spotify.com/album/6KSvWFf4g4PrIldtchJsTC

Apple music: https://itunes.apple.com/fr/album/brol/1434408195

Google play musichttps://play.google.com/store/music/album?id=Btzd6ru7ekddkcsro366swbkjva

Soundcloud: https://soundcloud.com/angele-music/victime-des-reseaux

received_10154575705351993

Gabrielle, bénévole à la Maison l’Éclaircie

 

Références

Van Laeken, A. (2018). Flou. Sur Brol [CD]. Belgique: Angèle VL Records & Warner Chappell Music France.

Van Laeken, A. (2018). Victime des réseaux. Sur Brol [CD]. Belgique: Angèle VL Records & Warner Chappell Music France.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s